Market Overview

Début des travaux d'élargissement et de réfection de l'autoroute Henri-IV (73) à Québec

Share:

Début des travaux d'élargissement et de réfection de l'autoroute Henri-IV (73) à Québec

Canada NewsWire

QUÉBEC, le 8 août 2018 /CNW Telbec/ - Les gouvernements du Canada et du Québec travaillent conjointement dans la région de la Capitale-Nationale afin d'augmenter la mobilité des citoyens, d'assurer la pérennité des infrastructures, d'accroître l'efficacité du réseau routier, d'améliorer le bilan de la sécurité routière et de répondre à la demande actuelle et future en transport.

Le ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités, l'honorable François-Philippe Champagne, le ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, l'honorable Jean-Yves Duclos, la ministre déléguée aux Transports, Mme Véronyque Tremblay, le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sébastien Proulx, et la conseillère du district Cap-Rouge-Laurentien et vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Québec, Mme Marie-Josée Savard, au nom du maire de Québec, M. Régis Labeaume, étaient présents pour une pelletée de terre soulignant officiellement le début des travaux d'élargissement et de réfection de l'autoroute Henri-IV, entre l'autoroute Charest et l'avenue Chauveau à Québec.

Ce chantier d'envergure a été amorcé progressivement en juillet et se poursuivra jusqu'en 2023. Une fois terminées, les interventions majeures permettront d'améliorer l'efficacité et la sécurité de cet axe stratégique, en plus d'assurer la pérennité des infrastructures. Le coût global du projet est estimé à 291 millions de dollars. De ce montant, une contribution maximale de près de 128 millions provient du gouvernement du Canada dans le cadre du Nouveau Fonds Chantiers Canada, volet Infrastructures provinciales territoriales - Projets nationaux et régionaux.

Citations

« Je suis très heureux de participer au lancement des travaux d'élargissement de l'autoroute Henri-IV. De tels investissements s'inscrivent dans notre engagement de livrer un plan d'infrastructure historique  non seulement pour créer des emplois et de nouvelles possibilités pour la classe moyenne, mais également pour établir les bases d'une croissance économique soutenue et à long terme. De cette façon, nous aiderons à bâtir des communautés fortes, résilientes et inclusives qui seront compétitives pour l'économie du 21e siècle et garantiront la réussite des générations à venir. »

Le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, l'honorable François-Philippe Champagne

« Je suis ravi de souligner cette importante étape pour l'autoroute Henri-IV qui permettra de moderniser une infrastructure de transport clé de la région de la Capitale-Nationale. Ces travaux aideront à prolonger la durée de vie de l'autoroute et à réduire les coûts d'entretien à long terme. Une fois complété, ce projet aidera les usagers à se déplacer plus facilement en toute sécurité afin qu'ils puissent passer plus de temps en famille. »

Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et député fédéral de Québec, l'honorable Jean-Yves Duclos

« Construite dans les années 60 et 70, cette autoroute avait grandement besoin d'une cure de jeunesse. Je me réjouis de voir les travaux prendre leur envol. Ce projet démontre que notre gouvernement est résolument tourné vers l'avenir. Les aménagements apportés au cours des prochaines années amélioreront de façon importante la fluidité de cet axe névralgique et de l'ensemble de la région. »

La ministre déléguée aux Transports, Mme Véronyque Tremblay

« Les citoyens de la région de la Capitale-Nationale pourront encore une fois constater les efforts déployés par notre gouvernement afin d'améliorer leur mobilité, leur sécurité et leur qualité de vie. Avec ces nouveaux aménagements, le réseau routier de notre région sera beaucoup plus efficace. »

Le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sébastien Proulx

« Le lancement des travaux de l'élargissement d'Henri-IV est le résultat d'un engagement que nous avons pris envers la population de Québec afin que le gouvernement améliore la fluidité de la circulation dans l'axe nord-sud. Cette artère majeure du réseau autoroutier de la région date de plus de 50 ans et la réalisation de cet engagement répond à un enjeu de mobilité important pour notre ville. »

La conseillère du district Cap-Rouge-Laurentien et vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Québec, Mme Marie-Josée Savard

Faits en bref

  • Plus de 100 000 véhicules empruntent l'autoroute Henri-IV quotidiennement.
  • Le projet consiste en l'élargissement de l'autoroute Henri-IV à trois voies, dans les deux directions, entre les autoroutes Charest (440) et Félix-Leclerc (40). Un élargissement à trois voies en direction nord sera aussi effectué pour la portion entre l'autoroute Félix-Leclerc (40) et l'avenue Chauveau, aux limites de la ville de L'Ancienne-Lorette.
  • Le projet comprend notamment :
    • la reconstruction de la chaussée en béton, entre les autoroutes Charest et Félix-Leclerc;
    • les interventions sur toutes les structures, dont 13 qui feront l'objet de travaux majeurs;
    • la réfection de l'ensemble des infrastructures (chaussées, supersignalisation, drainage, éclairage);
    • des modifications géométriques de certaines bretelles d'autoroute, notamment pour allonger les voies d'entrecroisement, afin d'améliorer la sécurité et la fluidité.
  • Plusieurs mesures seront déployées pendant toute la durée du chantier pour limiter les répercussions sur la qualité de vie des résidents du secteur et les usagers de la route :
    • aménagements temporaires (bretelles, surlargeurs) afin de faciliter les déplacements;
    • utilisation de l'accotement par les autobus (UAB) du Réseau de transport de la Capitale (RTC), sur l'autoroute Henri-IV en direction sud, entre la route Sainte-Geneviève et l'autoroute Félix-Leclerc;
    • utilisation des panneaux à messages variables pour informer sur l'état de la circulation et les entraves;
    • coordination constante avec les partenaires, dont la Ville de Québec, le RTC et les corps policiers;
    • mesures afin de contrôler et de limiter la réalisation de travaux bruyants pendant la nuit, dont un programme de surveillance et de contrôle du bruit.
  • Dans le cadre du plan Investir dans le Canada, le gouvernement du Canada investira plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans le transport en commun, les infrastructures vertes et sociales, les infrastructures de transport à l'appui du commerce ainsi que dans les collectivités rurales et nordiques du Canada. De cette somme, plus de 10,1 milliards de dollars seront consacrés à des projets visant le commerce et le transport, ce qui inclut 5 milliards de dollars qui seront disponibles aux fins d'investissements par l'entremise de la Banque de l'infrastructure du Canada.

Liens connexes

Investir dans le Canada : le plan d'infrastructure à long terme du Canada : http://www.infrastructure.gc.ca/plan/about-invest-apropos-fra.html

Investissements fédéraux dans les projets d'infrastructure au Québec : http://www.infrastructure.gc.ca/map-carte/index-fra.html

Projets routiers du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports dans la Capitale-Nationale : https://www.transports.gouv.qc.ca/fr/projets-infrastructures/projets/reseau-routier/projets-routiers/Pages/projets-routiers.aspx

 

SOURCE Cabinet de la ministre déléguée aux transports

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2018/08/c7210.html

View Comments and Join the Discussion!